gaspard_complet_s

un_depart_titrejean-lefort-gaspard-un-depart-en-aout-14_cdr

jean-lefort-gaspard-un-depart-en-aout-14-edit-photo

Ce qui fait l’étrange beauté d’un régiment qui part, c’est d’abord l’uniforme…

cette première discipline qui éclate aux yeux. Mais sous des képis pareils, la pensée elle aussi s’égalise, et il semble à chacun que c’est le pas de la Fatalité qu’il emboîte, dès qu’on commande : « En avant… marche ! » et que les sergents vous comptent : « Un ! … Deux ! … » Que deviennent alors les amours, les intérêts, les peurs, dans cette mise en route générale, où la cadence de corps emporte les idées ?

extrait du chapitre I

 

 

 

 

flandres-i_xs