•    

En chemin vers la tranchée, un gué, Artois, 1915

L

a route blafarde qui monte au milieu du bois nocturne est bouchée et obstruée d'ombres, étrangement. Il semble que, par enchantement, la forêt y déborde et y roule, dans l'épaisseur de la ténèbre. C'est le régiment qui marche, en quête d'un nouveau gîte.
A l'aveugle, les files pesantes d'ombres, hautement et largement chargées, se bousculent : chaque flot, poussé par celui qui le suit, heurte celui qui le précède.

Henri Barbusse,
Le feu, 1916

Les dessins de Géo Michel

Sur le même thème