Après cinq jours d'horreur qui nous ont coûté 1 200 victimes, nous avons été retirés de ce lieu d'abomination... Qui dira l'inouï de ce que j'ai pu voir ?... Mon intellect est fortement ébranlé... Je reste stagnant et courbaturé... Je suis un peu comme si je relevais de la fièvre typhoïde... Chère mère, je voudrais de nouveau me tendre vers tout ce qui est beau et noble. Je voudrais sentir toujours en moi l'inspiration qui m'élancerait vers les richesses de la vie. Hélas ! pour le moment, je suis d'une mentalité de plomb... Après une telle révolution, je ne puis que me laisser aller à la volupté de vivre encore un peu...