Des soldats allemands utilisent des civils comme bouclier humain pour assurer leur avancée.

Un groupe d’habitants est contraint de former une barrière de protection face à un danger hors cadre. La scène est très violente. Une jeune femme est à terre, les fusils des soldats allemands se font très menaçants, des bras se lèvent, des coups sont donnés, une femme s’enfuit.

L’utilisation de civils en tant qu’otages et leur mise en danger comme « bouclier humain » sont, bien sur, interdites par la Convention de La Haye.